Même si la crédibilité d’Ary Abittan a été fortement entamée par des allégations d’agressions sexuelles et de viols, Patrick Bruel ne l’exclura pas de son cercle d’amis et continuera à le fréquenter. L’humoriste est suivi sur les réseaux sociaux par la compagne du chanteur qui a mené une longue et belle carrière.

Paris Confidences a fait l’affirmation que Patrick Bruel s’était séparé du héros du sage « Bon Dieu », car sinon il aurait été licencié lorsqu’il a été accusé de gestes déplacés par des masseuses. Cette rumeur a fait surface au cours du printemps 2017. Après plusieurs mois stressants du conflit, il a été reconnu non coupable du délit.

Patrick Bruel a « été largué par tout le monde », selon une source qui a requis l’anonymat.
Il s’agirait d’une sorte de vengeance mesquine de sa part.
Le chanteur, âgé de 63 ans, aurait maintenu la communication avec l’humoriste, âgé de 49 ans, et aurait inclus le plus jeune dans son groupe de proches.

Clémence C, une belle brune qui est la compagne de vie de Patrick Bruel depuis trois ans, est l’objet de la fascination d’Ary Abittan sur les chaînes de télévision, alors qu’Abittan a déjà été dénoncé par le monde du cinéma.

Une démonstration qu’il n’est pas près d’être oublié.

Par ailleurs, selon le dernier numéro de Closer, Patrick Bruel serait toujours en couple avec la jolie brune qu’il fréquente depuis 28 ans. Ils auraient bien résisté à la tempête. Le musicien aurait sans doute refusé l’opportunité de vivre une troisième fois l’expérience de la parentalité.

Et le champion de poker le chante à sa manière dans sa nouvelle chanson, qui se lit comme suit : « Il fait si beau sur la Seine / Des couples poussent des landaus / Pas de précipitation je te caresse le dos / On verra bien où le vent nous mènera… »