L’un des plus illustres champions des 12 coups de midi est Paul El Kharrat. Son retour au bercail est cahoteux.

Si vous aimez les 12 coups de midi, vous connaissez sans doute quelques champions hors pair. Ils n’ont pas tous été oubliés dans l’exposition de Jean-Luc Reichmann. Bruno est le seul du groupe à avoir gagné plus d’un million d’euros, mais Paul El Kharrat est tout aussi exceptionnel, ils méritent donc tous deux d’être reconnus. L’un des grands noms de l’heure du déjeuner est de retour pour participer. Nous découvrons pourquoi cela a été un tel défi pour lui.

Après les 12 coups de midi, la vie de Paul El Kharrat a été radicalement modifiée.

L’émission de TF1 a été marquée du sceau de l’esprit de Paul El Kharrat. D’abord parce qu’il est autiste, mais aussi parce qu’il a une énorme connaissance culturelle. Ainsi, nous avons pu attirer l’attention sur cette nuance et sensibiliser le grand public. Quoi qu’il en soit, ses 153 apparitions ont fait de lui le chouchou des fans. Il était devenu une partie intégrante des fortifications. Le jeune protégé de Jean-Luc Reichmann a livré quelques secrets sur une rencontre vieille de trois ans mais qu’il n’oubliera jamais.

Le grand champion Paul El Kharrat, dont le nom ne sera pas oublié

Les candidats courent tous en peloton lors du jeu de midi de TF1, mais certains se démarquent plus que d’autres. Paul El Kharrat a beau être très jeune, il a impressionné tout le monde par la profondeur de ses connaissances. Lorsqu’il a terminé, il avait 691 522 euros. Un beau butin et une aventure inoubliable qui lui ouvrira la voie vers de futurs succès. Après avoir réussi à entrer dans les 12 coups de midi, Laurent Ruquier a vu son potentiel et l’a enrôlé dans les gros bras. Quel honneur et une superbe chance !

Peut-être y a-t-il des tensions entre l’animateur et le candidat ?

Mais il a pris tout le monde de court avec certains de ses propos ces derniers temps. Certes, le timing de l’accord avec Jean-Luc Reichmann n’est plus optimal. Paul El Kharrat s’est montré inamical envers lui, lui a jeté de l’argent et des insultes, et il a déclaré publiquement qu’ils ne se parleraient pas pendant l’année civile à venir.

Les médias ont profité de cette gaffe pour faire du bruit. Le jeune homme a ensuite répété ces propos dans le but de rétablir la paix. Malgré cela, il a reconnu que l’animateur avait mérité sa gratitude. « Je ne suis pas rancunier, je ne conteste pas l’effort que j’ai fourni dans le jeu de TF1 et que c’est grâce à cela que j’ai été reconnu », a-t-il déclaré.

Une rencontre individuelle dont l’universalité est masquée par son unicité

Pourtant, Paul El Kharrat n’a pas toujours eu une pause déjeuner tranquille. Il a récemment déclaré : « Quand j’ai pris les décisions, ça ne s’est pas bien passé du tout », après s’être plongé dans son nouvel intérêt pour la télévision. Il est assez sensible à son environnement, c’est pourquoi toute cette scène l’a déstabilisé. Les humains semblent être attirés par nous et s’agglutinent tout autour. Il faut surmonter la foule, les lumières et les sons sans broncher, explique l’ancien champion. Jean-Luc Reichmann a été d’une aide incroyable tout au long du voyage.