Si l’Arcom décide d’ouvrir très rapidement une mesure de sanctions contre TPMP et Cyril Hanouna, c’est peut-être à cause de l’accusation portée par Bertrand Chameroy. L’institut de « surveillance » aurait pu être exposé à une capacité rapide.

Après les insultes échangées par le Représentant LFI. Louis Boyard et l’animateur de Touche pas à mon poste dans le cadre de son succès C8 programme, Arcom lance une mesure de sanctions, avec un large éventail de pénalités possibles. Mais la sanction la plus probable est probablement une lourde amende, et une interdiction de la publicité pendant quelques jours.

Ce fut déjà le cas lorsque Cyril Hanouna fut accusé d’homophobie.

Mais selon le journaliste Clément Garin, sur sa page Instagram, cette hâte aurait pu être causée par l’accusation de Bertrand Chrmeroyde son ancien patron.
Il travaille maintenant comme chroniqueur pour C à Vous, une émission d’Anne Elizabeth Lemoine sur France 5. Ce logiciel est un concurrent direct de TPMP.

Le remplacement de CSAa pris la décision de remplacer le conseiller d’État Bertrand Dacosta, selon le parisien. « Ce rapporteur indépendant est chargé de déterminer si une mesure de sanctions contre C8 devrait être instituée. »

Cyril Hanouna voulait humilier Bertrand Chameroy ?

Cyril Hanouna a remis les pendules à l’heure au sujet des rumeurs selon lesquelles il aurait renvoyé Bertrand Chameroy, qui a annoncé plus tôt cette semaine son départ de TPMP après quatre années de bons et loyaux services.