Benjamin Castaldi, l’invité du matin de Virgin Radio, a vu son interview écourtée par l’arrivée de la police.
Tous les radiodiffuseurs savent que des imprévus peuvent survenir pendant les émissions en direct. Cela rend la gestion de la situation plus difficile. Lundi 31 octobre, alors qu’il intervenait dans la  » Matinée sans filtre « , Benjamin Castaldi a vécu cette épreuve. En effet, l’assistant de Cyril Hanouna a dû se défendre auprès des forces de l’ordre. Le chroniqueur était interviewé par Guillaume Genton à l’antenne de Virgin Radio lorsque les choses ont commencé à dégénérer.
Benjamin Castaldi a rejoint la « Matinée sans filtre ».
Depuis la rentrée 2022-2023, les auditeurs de Virgin Radio se réveillent avec Guillaume Genton, Diane Leyre et Fabien Delettres. Matin sans filtre est animée par ces trois personnages. Les trois amis se retrouvent tous les matins de la semaine de 6h à 9h30 pour rattraper l’actualité, recevoir des invités et avoir des discussions animées sur des sujets variés. L’émission du lundi 31 octobre n’était pas comme les autres.
Parmi les chroniqueurs de Cyril Hanouna, Benjamin Castaldi, était le premier invité de « Matin sans filtre » en ce jour spécial. Trois animateurs l’ont accueilli, mais uniquement par téléphone. Premier animateur d’une émission de télé-réalité française, il s’est prêté de bonne grâce au jeu des interviews pour parler de ses expériences amoureuses. Le moment est bien choisi, puisque de nombreux auditeurs trouvent ce sujet passionnant. Malheureusement, Benjamin Castaldi a eu du mal à répondre aux questions de Guillaume Genton.
Un chroniqueur est venu lui prêter main forte.
Le chroniqueur de « TPMP » n’était pas disponible lorsque l’équipe de Virgin Radio a appelé. Alors que Benjamin Castaldi s’apprêtait à répondre à une question de Guillaume Genton, ce dernier a marqué une pause. L’incrédulité s’est répandue dans les bureaux de Virgin Radio pendant cette petite seconde de pause. Même si les trois animateurs ont compris que leur visiteur s’était égaré dans les rues de Paris, ils ne sauraient expliquer cette immobilité anormalement prolongée.
Lorsque la voix de Benjamin Castaldi s’est tue, les bruits des véhicules qui passaient sont devenus audibles. On a ensuite entendu le chroniqueur dire : « Je suis à la radio, je suis à la radio ». Les présentateurs et les auditeurs pouvaient facilement voir Benjamin Castaldi se faire arrêter par la police pour avoir parlé au téléphone portable au volant. La tournure inattendue des événements a été jugée hilarante par Guillaume Genton et ses deux followers.
Une interaction en direct et en temps réel avec la police
L’invité de « Matin sans filtre » s’est adressé aux futurs policiers : « Qu’est-ce que vous voulez que je fasse en fait ? ».
Suite à cela, Benjamin Castaldi a révélé qu’il avait été placé en garde à vue. Il a été réprimandé par les agents pour s’être garé sur le trottoir alors qu’il téléphonait. Aucun appel téléphonique n’a été passé par le chroniqueur alors qu’ils étaient au volant. En tout cas, le public et les animateurs de Virgin Radio ont apprécié cette séquence. Quoi qu’il en soit, l’individu en question risque de réfléchir pendant un certain temps à sa participation au « Matin sans filtre ».