Accusé de viol, Ary Abittan a été «brimé» et rabaissé par Cyril Hanouna, qui n’a pas hésité à l’agresser, bien qu’il n’ait pas été condamné. En revanche, pas un mot sur Jean-Marc Morandini chez TPMP. Les fans de l’humoriste dénoncent le double standard.
Ary Abittan reste innocent jusqu’à ce que sa culpabilité soit prouvée par une décision de justice. Cependant, ses collègues et les médias l’ont ignoré.

« Dans ce cas, l’industrie cinématographique a déjà rendu son verdict », a déclaré le magazine Voici, qui l’affirmait ostraciser.
Cyril Hanouna a consacré de nombreux numéros à sa cause. En revanche, il n’aurait pas eu un instant sur Jean-Marc Morandini, condamné pour corruption de palais. A ce titre, l’animateur a été condamné à un an de prison avec sursis de deux ans et obligation de soins.

« Cette décision est incompréhensible et quelque peu dure, et nous avons l’intention de faire appel de cette décision », a déclaré Corinne Dreyfus-Schmidt, l’une des avocates de l’animateur.
Cyril n’a pas évoqué ce problème Touche pas à mon poste.
« Incroyable, cas PPDA de 20 minutes de séquences, Ary Abittan a plusieurs retours commerciaux avec des séquences de cas Quesada de 15 à 30 minutes de démos complètes personnalisées … etc.
Comme dans le cas de Jean Luc Lahaye, Ary Abittan…

Qui sait peut-être qu’un jour cela arrivera, je continue d’espérer.
Il y a des hommes qui ne sont même pas condamnés et qui ne sont pas autorisés à faire quelque chose comme Ary Abittan…

Ce sera sur les ondes régulières.
Sachant exactement qu’Ary Abittan la femme était sa maîtresse, et qu’elle a des raisons de mentir, et attention, je ne dis pas qu’elle a menti, mais il y a deux poids et deux mesures.
Twitter lit: « Alors j’écoute les chroniqueurs et certains disent ‘nous n’étions pas dans la salle’ alors ils remettent en question le mot femme, mais d’un autre côté quand Ary Abittan ou d’autres sont là ils étaient dans la salle. »