Elles sont la conséquence d’une mauvaise circulation sanguine et fréquentes surtout chez les femmes, les varices se caractérisent par des veines à la couleur bleuâtre susceptibles d’enfler et de s’accumuler le plus souvent le long des jambes. Elles résultent d’une insuffisance veineuse et demeurent difficiles à déloger lorsqu’elles s’installent et surtout. De plus, elles sont inesthétiques et douloureuses. Pour autant, il est possible d’atténuer leur apparence et de soulager la douleur avec des remèdes naturels à base de plantes.

Lorsque les veines perdent en efficacité et deviennent anormalement dilatées, la circulation du sang ne se fait pas d’une manière adéquate. Le sang stagne et engendre des petits filets bleus sous la peau qui peuvent se loger au niveau des jambes, des cuisses ou encore derrière le genou. Outre leur aspect inesthétique, les varices entraînent une sensation de jambes lourdes. Ambre Verdon, praticienne en naturopathie, conseillère en phytothérapie et aromathérapie, octroie dans ce sens des conseils et des solutions naturelles pour pallier ce désagrément.

Varices : un problème de santé pas seulement inesthétique

Disgracieuses, les varices impactent davantage les femmes notamment à l’âge de la ménopause. Ambre Verdon explique que les varices peuvent être associées à des facteurs hormonaux. Les femmes sont susceptibles d’avoir un retour veineux insuffisant par rapport aux hommes et c’est la raison pour laquelle elles ont souvent les mains et les pieds froids. Toutefois, l’hérédité joue également un rôle dans l’apparition des varices, sans oublier la sédentarité et le manque d’activité physique, le travail en position debout, la chaleur ou encore l’obésité.

L’activité physique permet de lutter contre les varices. Source : salud180

Lorsqu’elles ne sont pas traitées, les varices peuvent donner lieu à des complications, comme les thromboses superficielles, des hémorragies, des œdèmes ou des ulcères veineux. A cet effet, la spécialiste insiste sur le fait d’évaluer leur gravité auprès d’un spécialiste avant de recourir à des traitements naturels.

Par ailleurs, si ces affections sont récentes et superficielles, il existe des alternatives à envisager afin d’éviter que le problème ne s’amplifie davantage. Une bonne alimentation et hygiène de vie, les bons gestes à effectuer au quotidien, le recours à la phytothérapie ainsi qu’à l’aromathérapie, sont autant d’alternatives qui permettent d’apaiser les désagréments des varices.

Quelles plantes pour soulager et atténuer les varices ?

Dans le cas de problèmes de circulation sanguine, la consommation de certaines plantes peut être bénéfique. Outre leurs vertus dépuratives, elles permettraient de réduire la rétention d’eau et d’éliminer les toxines présentes dans le sang. De plus, elles protégeraient les vaisseaux sanguins grâce notamment à leurs propriétés vasomotrices.

1. L’hamamélis

L’hamamélis pour soulager les varices. Source : pressesante

L’hamamélis est riche en tanin qui lui confère le rôle d’un astringent utile. Il est utilisé par voie topique pour soulager l’inflammation de la peau et des muqueuses dans le cadre de certains troubles comme ceux des varices ou encore des hémorroïdes, tel que le suggère la présente étude.

Pour une utilisation en infusion, vous pouvez infuser une cuillère à café de feuilles d’hamamélis dans une tasse chaude pendant une quinzaine de minutes. Il est conseillé d’en boire 3 tasses par jour au maximum.

2. Le Ginkgo Biloba

Le ginkgo Biloba en infusion. Source : doctissimo

Il s’agit d’une plante riche en flavonoïdes et considérée comme un grand allié de la circulation sanguine en ayant une action anticoagulante et antiagrégante et vasodilatatrice, comme relayé par Doctissimo.

Pour la consommer, vous pouvez préparer une infusion avec 120 à 240 mg d’extrait normalisé par jour en 2 ou 3 fois avec de l’eau au moment des repas.

3. La prêle des champs

Infusion de prêle des champs. Source : amélioretasanté
La prêle des champs dispose d’un pouvoir diurétique qui aide à éliminer les liquides retenus dans le corps, susceptibles d’affecter la circulation sanguine.

Pour bénéficier de cette plante, vous pouvez mettre 100 g de prêle séchée dans un litre d’eau et préparer une décoction durant 30 minutes. Il suffit de consommer cette boisson deux fois par jour.

4. La vigne rouge

La vigne rouge pour la circulation sanguine

Très riches en flavonoïdes, les substances antioxydantes de cette plante sont bénéfiques à la circulation sanguine. D’autant plus que les extraits de pépins de raisin permettent de soulager les symptômes de l’insuffisance veineuse et de varices. Bien que peu d’études scientifiques n’aient pu attester son efficacité contre le traitement de l’insuffisance veineuse, une recherche aurait permis de démontrer que l’extrait de feuille de vigne rouge aurait un rôle thérapeutique bénéfique chez les patients atteints d’insuffisance veineuse.

Pour cela, vous pouvez prendre une infusion de 30 à 50 g d’extrait de feuilles de vigne dans une tasse d’eau chaude au quotidien. La vigne rouge serait toutefois déconseillée aux femmes enceintes à cause des tanins astringents qu’elle contient et qui peuvent agir au niveau de l’utérus.

5. Le marronnier d’inde

Le marronnier d’inde pour lutter contre les varices. Source : doctissimo

Il est considéré comme un tonique veineux pour lutter contre les varices, les jambes lourdes, les petits hématomes et favorise la vasoconstriction. Il agirait également comme un anti-inflammatoire permettant de soulager les crampes. Une étude a permis de démontrer l’efficacité de ce traitement contre les varices et pour l’amélioration de la résistance vasculaire et la tonification des parois des veines.

Pour l’utiliser en tisane, vous pouvez faire bouillir une tasse d’eau avec une cuillère à café de cette plante sèche pendant 5 minutes et laisser infuser pendant 10 minutes. Consommer 1 à 2 tasses par jour entre les repas durant 21 jours.

La phytothérapie pour lutter contre les varices

En phytothérapie, la spécialiste conseille d’utiliser l’extrait de certaines plantes pour traiter les problèmes liés aux varices. Elle préconise ainsi d’utiliser 5 gouttes de marronnier d’inde et de vigne rouge, diluées dans un verre d’eau, durant 3 semaines en observant une semaine de pause et de reprendre le traitement si besoin sur 3 mois, afin d’apaiser les congestions veineuses et tonifier le système circulatoire.

De même l’utilisation de 5 à 15 gouttes de macérât de bourgeons de Ronce diluées dans un verre d’eau à consommer une fois par jour pendant trois semaines, permettrait de soulager les douleurs vasculaires.

Pour réactiver la microcirculation, il y a lieu de verser 5 gouttes de ginkgo Biloba et de Myrtille dans un verre d’eau à prendre une fois par jour pendant trois semaines.

Prendre soin de son alimentation et de son hygiène de vie

La spécialiste en naturopathie conseille d’adopter une alimentation saine et hypotoxique permettant de nourrir le corps sans le fatiguer. Pour cela, elle conseille de limiter l’apport en sucres rapides comme les biscuits et gâteaux, les plats préparés ou encore les sauces en conserve. De même, elle suggère de réduire le sel ainsi que les graisses animales ou saturées, l’alcool ou encore le tabac.

Il faut par ailleurs, privilégier les huiles végétales comme l’huile d’olive non chauffée, la cuisson à la vapeur ainsi que les fruits comme le coing, le cassis et les raisins. Le café, le thé vert et le thé noir sont conseillés mais avec modération.

Varices : les bons gestes à adopter au quotidien

Ambre Verdon propose de miser sur une activité physique régulière pour activer le système circulatoire. Pour cela, elle conseille de ne pas rester en position assise trop longtemps et de pratiquer une marche quotidienne d’au moins 30 minutes. La randonnée, la course à pied, la natation ou encore le yoga sont conseillés pour ceux qui préfèrent ces disciplines.

La spécialiste conseille également de surélever ses jambes en position allongée et de placer un coussin sous les mollets la nuit ou pendant la sieste afin de favoriser la bonne circulation sanguine.

L’eau est également à boire en bonne quantité durant la journée. Par ailleurs, il faut éviter les bains trop chauds et de terminer sa douche avec un jet d’eau tiède et froid pour activer la circulation du sang et muscler les parois veineuses.

Pour les personnes qui restent longtemps assises ou qui voyagent souvent en avion, la spécialiste leur conseille le port de bas de contention, sans oublier pour autant de bouger aussi souvent que possible leurs pieds et leurs jambes en effectuant une rotation de chevilles ainsi que des flexions et des extensions, toutes les heures.

Le drainage lymphatique pour des jambes légères

Une femme sur trois se plaint de jambes lourdes. Le drainage lymphatique serait une bonne alternative pour avoir des jambes légères. En complément des traitements habituels, il peut s’avérer un soin pour favoriser un bon retour veineux. Pratiqué par un massage chez le kinésithérapeute, le drainage lymphatique permet de soulager les inflammations dues à une insuffisance veineuse chronique. Pour autant, il a d’autres bienfaits sur le corps et permet entre autres de tonifier les intestins, faciliter la relaxation et stimuler le système immunitaire.