L’action ne se passe pas sur le plateau d’Affaire conclue. Mais quand Julien Cohen ose critiquer, les fans n’hésitent pas à le recadrer.

Julien Cohen démoli !

Du rêve au cauchemar

Actuellement, on ne sait pas toujours si on sera ou non reconfinés au printemps. Alors, pour en profiter avant que les choses tournent au vinaigre, Julien Cohen décide de s’offrir un week-end en amoureux. Loin du tournage d’Affaire conclue, il pensait prendre du bon temps avec son épouse Karine. Malheureusement, tout ne va pas se passer comme prévu. En effet, une fois arrivé sur place, l’ami de Sophie Davant constate que ce n’est pas du tout à quoi il s’attendait. Donc, il va vouloir partager sa déception avec ses fans. Mais est-ce que ces derniers vont lui pardonner son écart de conduite ? nous fait l’arbitre !

“Je suis dans la baie de Somme, il fait un temps de m*rd*, mais pire qu’en Angleterre !” résume Julien Cohen. Du reste, le programme de la journée tombe à l’eau. Dépité, il va nous explique “On devait aller voir les phoques mais il faut des bottes. Ça sent le programme de m*rd*. Il est 14h, je suis gelé” Comme à son habitude, le brocanteur commence par râler avant de discuter ou de découvrir les points positifs d’un objet ou même d’une région. “Non seulement, la baignade est interdite mais il y a aussi la promenade interdite, enfin dangereuse. Ils mettent qu’il ne faut pas voler les phoques, faudrait être con pour voler un phoque en même temps. Il va falloir faire le chemin dans le sens inverse, il y a 8 kilomètres. La mer monte. Il va falloir aller marcher dans l’herbe.” Pour les habitants du coin, c’est une insulte à leur patrimoine local. Sentant le malaise qui s’installe dans la durée, il a publié une autre vidéo. Mais trop tard…le mal est fait !

Aïe, ça pique !

Pour preuve, ce journaliste du Courrier Picard ne va pas pouvoir s’empêcher de le recadrer. “Il n’y a qu’un fêlé de Parigot pour venir en tenue de brunch sur la Manche en hiver… […] Cher monsieur que je ne connais pas, votre discours ne m’engage pas à faire conversation avec vous ” De plus, il va rappeler que la saison hivernale est loin d’être terminée. En outre, ce n’est pas le moment de faire du tourisme en ce moment. Il rappelle à Julien Cohen que ce mois de février est exceptionnellement compliqué de par les mesures sanitaires. Et que s’il n’est pas content, qu’il prenne le large mais dans la direction opposée de préférence.

Pour l’heure, Julien Cohen n’a pas encore réagi. Mais connaissant son franc-parler légendaire, nous sait qu’il trouvera les mots pour se réconcilier avec tout le monde. Au fond, ce n’est pas un homme méchant mais plutôt exigeant avec lui-même avec les autres. Et-vous, qu’en pensez-vous ?