Après un 2020 compliqué, Michel Drucker s’estime prêt à retrouver son fauteuil rouge. Hélas, le public ne l’entend pas de cette oreille.

Michel Drucker au plus mal !

Un calvaire sanitaire

Alors que le monde vit au rythme de la pandémie, Michel Drucker a eu beaucoup à gérer en coulisses. En effet, même si la Covid-19 ne l’a pas touché de plein fouet, il montrait des signes de faiblesse à son entourage. Après analyse, le couperet tombe. Victime de nombreuses pathologies, il a dû être opéré en urgence. Comme vous le raconte nous dans cet article, il aurait pu vraiment y laisser sa vie. Heureusement, à force de repos, l’animateur remonte peu à peu la pente. Sportif dans l’âme, il ne rêve qu’une seule chose : pouvoir reprendre le cours de son existence d’avant. Mais est-ce qu’il va y parvenir ?

Alors que les médecins restent prudents, Michel Drucker fait tout pour déjouer le sort. D’ailleurs, plus heureux que jamais, il confiait à son ami et collègue Laurent Ruquier avoir reçu l’accord de principe de France Télévisions. Si tout va bien, le printemps 2021 devrait lui rouvrir les portes du studio de Vivement Dimanche. Alors que les variants du covid-19 arrivent sur le sol français, est-ce une bonne décision ? Du reste, est-ce le public souhaite vraiment le retour à l’antenne du présentateur mythique ? Vous allez voir que la réponse va totalement rabattre les cartes.

Un tsunami !

Lorsque Le Courrier de l’ouest publie ce sondage, Michel Drucker est sous le choc. Plus de 80% des téléspectateurs interrogés estiment qu’il est temps pour lui de raccrocher son tablier. Les arguments du public vont presque tous dans le sens d’une retraite bien méritée. Après tout, il est largement temps que la nouvelle génération fasse ses preuves. Comme le résume ce follower, le débat est entier puisqu’il déclare “Je n’ai rien contre lui, mais place aux jeunes” !

Face à cette annonce à laquelle il ne s’attendait pas, comment va réagir Michel Drucker ? Celui qui a rencontré et mis sur le devant de la scène tant de stars va-t-il s’en remettre, du moins moralement parlant ? En somme, va-t-il s’entêter jusqu’au bout ? Le mystère reste entier pour la rédaction de nous. Alors qu’il a largement dépassé l’âge de la retraite, cet acharné de travail confiait à nos confrères pouvoir travailler jusqu’à 90 ans. Et vous, qu’en pensez-vous ? Est-il irremplaçable à ce point ? Qui pourrait lui succéder ? Autant de questions qui restent pour le moment sans réponse…Affaire à suivre !