Jamais les vacances scolaires n’auront été autant au cœur des débats. Or, le coronavirus continue de sévir dans notre quotidien.

Les vacances scolaires de tous les dangers

Un pronostic sanitaire qui donne des frissons

Tous les jours, les Français ont les yeux rivés sur le nombre de cas de Covid-19. En effet, chacun craint un scénario identique à la Toussaint. Souvenez-vous, un second confinement avait été installé en urgence. Or, plus le temps passe, plus le gouvernement souhaite miser sur la responsabilité de la population. Si on veut éviter à tout prix que ça se reproduise une troisième fois, on doit respecter les règles. Du port du masque catégorie 1 au couvre-feu à 18 heures, le premier Ministre souhaite également éviter la cohue dans les magasins tout en favorisant le télétravail. Alors, il y a-t-il une solution idéale ? À la fin 2020, l’arrivée des variants est un choc puisqu’il semble réduire nos efforts à néant.

Quand on voit les actualités, nous le déplore tous les jours. Le Portugal vit un enfer sanitaire encore plus dramatique que lors de l’arrivée du virus il y a un an. Comment est-possible ? Si on ne fait rien pour les vacances scolaires se dirige-t-on vers quelque chose de similaire ? Selon les scientifiques, le variant continue de progresser. Actuellement, plus qu’un quart des cas positif provient de ces nouvelles souches. D’ailleurs, dans certaines villes comme Dunkerque ou Metz, la situation prend une ampleur considérable au point qu’on parle désormais de confinement local.

Qui aura le dernier mot ?

Comment avancer dans un tel brouillard et si peu d’espoir ? nous comptait beaucoup sur l’arrivée du vaccin pour apaiser les esprits. Malheureusement, entre les peurs d’une partie de la population et la politique européenne d’acheminement, on n’est pas près de voir le bout du tunnel. De plus en plus nombreux, les scientifiques font part de leurs inquiétudes. Aussi, ils se détachent du consensus gouvernemental. Selon eux, une prolongation des vacances scolaires mélangée à un confinement strict mais court pourrait nous sauver d’une catastrophe.

Les paris sont ouverts. Est-ce que l’État a raison de nous faire confiance ? Le nombre de cas va-t-il continuer à baisser ? Est-ce que les doses de vaccins seront suffisantes pendant les vacances scolaires ? nous vous donne rendez-vous au prochain épisode. En attendant, prenez soin de vous !